APAnews | L’opérateur australien Cayon Resources a annoncé, par voie de communiqué parvenu à APA, avoir identifié « une ressource de bauxite à très haute teneur, de près de 251 millions de tonnes sur les 550 millions de tonnes existantes du projet de classe mondiale», sur le site camerounais de Minim-Martap (Adamaoua).

L’examen détaillé de l’exploration sur le site, précise le document, a ainsi confirmé que plus de la moitié de la zone forée contient plus de 50% d’oxyde d’aluminium, avec une très faible quantité de contaminants

Cayon Resources est, depuis juillet 2018, détenteur de trois licences d’exploration de gisements de bauxite dans les localités voisines de Minim-Martap et de Ngaoundal, en remplacement des sociétés Emiratie Dubal (Emirats arabes unis, 45% du capital), Hindalco (Inde, 45% du capital) et Hydromine (Etats-Unis, 10% du capital), détentrices permis de recherche depuis 2008 mais qui se sont avérées défaillantes.

Ces trois opérateurs avaient pourtant annoncé, en janvier 2013, le début de l’exploitation de la bauxite sur ces deux gisements « entre 2018 et 2019», avec un potentiel alors estimé à une production de 554 millions de tonnes pour une durée d’exploitation de 75 ans.

 À l’époque, il avait été indiqué que la période précédant le début de l’exploitation de la bauxite devait permettre la construction d’une desserte par la voie ferrée pour le transport du minerai, l’aménagement d’un terminal portuaire à Kribi (Sud), l’érection d’une mine à ciel ouvert ainsi que d’une raffinerie d’alumine.

Fonte: https://www.cameroononline.org/cameroun-decouverte-dimportantes-reserves-de-bauxite-expert/

​Os textos, informações e opiniões publicados neste espaço são de total responsabilidade do(a) autor(a). Logo, não correspondem, necessariamente, ao ponto de vista do Central da Pauta.